Kelly Osbourne et sleeve gastronomie
Kelly Osbourne métamorphosée : Avoir recours à un sleeve gastronomie
11 juin 2021
mariah carey sleeve gastronomie
Mariah Carey opérée de la sleeve gastronomie
23 juin 2021
Montrer tous

Carole Hoarau et sa sleeve gastronomie

Carole Hoarau et sleeve

Carole Hoarau et sleeve gasronomie : Carole Hoarau a perdu beaucoup de kilos, environs 80 % de son poids en quelques mois, mais c’est sûr qu’il y a un prix à payer. Il y a deux ans, elle a subi une sleeve, une technique qui consiste à retirer un tiers de l’estomac. Si l’opération s’est bien passée, l’après se fait avec difficulté, tient-elle à témoigner.

La sleeve gastrectomie, également appelée gastrectomie longitudinale, consiste à retirer une partie de l’estomac dans le sens de la longueur de façon à former un tube. Destinée au traitement de l’obésité sévère, c’est l’opération de chirurgie bariatrique la plus fréquemment réalisée face à la maladie de l’obésité.

La perte du poids après la sleeve pour Carole Hoarau

Chargée de Marketing RH et Marque Employeur, Carole était aussi une animatrice à Télé Kréol et fait du théâtre. Carole Hoarau s’est décidée après un malaise cardiaque de foncer vers une opération de sleeve.

Carole a respecté l’ensemble des recommandations de son médecin : manger liquide dans un premier temps puis ingérer de petites quantités ; manger lentement et équilibré ; éviter les aliments trop gras et trop sucrés ainsi que les boissons gazeuses. Sa perte de poids a été fulgurante. Carole était une personne qui aime bien de manger des plats délicieux et déguster de différents types. Mais c’est du passé car il faut suivre un régime strict pour réussir à obtenir les résultats souhaités après l’intervention de sleeve. « L’opération a changé ma personnalité, mon mode de vie » elle a dit.

Carole Hoarau Accepte son nouveau corps

La douleur deux ans après est donc physique et morale. « Je ne regrette pas l’opération c’était pour sa santé. Je regrette mon ancienne image ». Carole veut donc alerter sur les conséquences de la sleeve. « Il y a un tabou sur l’après. Ce n’est pas un remède miracle. Beaucoup de femmes n’osent pas dire qu’elles se sont faites opérer parce qu’elles sont jugées. On a l’impression que c’est une solution de facilité. Il faut alors toujours se justifier, expliquer ».

Comme elle avait accepté ses rondeurs, Carole doit désormais accepter son nouveau corps et tous les changements que la sleeve a occasionnés. Pour se retrouver, l’ancienne mannequin est donc retournée à la photo, sa thérapie.

Carole Hoarau doit dans les prochains jours subir une opération de la vésicule biliaire. Une conséquence possible de son rapide amaigrissement et la perte d’une grande partie de son poids d’origine.