Christine Émond et la chirurgie bariatrique
Christine Émond et son changement avec la chirurgie bariatrique
18 novembre 2021
Mariah Carey et la chirurgie bariatrique
Mariah Carey et la chirurgie bariatrique
2 décembre 2021
Montrer tous

La chirurgie bariatrique allège le risque de cancer

chirurgie obesité et cancer

La chirurgie bariatrique et le risque de cancer : La chirurgie de perte de poids est aujourd’hui connue et réputée par les bénéfices métaboliques et cardiovasculaires qu’elle apporte chez les patients atteints d’obésité morbide. Une étude a montré que lorsqu’elle permet de réduire le poids de plus de 20%, cette chirurgie de l’obésité réduit de moitié le risque de cancer.

L’obésité et les maladies

La maladie de l’obésité est attachée à plus de 40 maladies, d’où on trouve le diabète de type 2, l’hypertension, la maladie cardiaque, l’accident vasculaire cérébral, l’apnée du sommeil, l’arthrose et plusieurs types de cancer différents et encore plus. Les chercheurs estiment que seul 1% des personnes atteintes d’obésité morbide subissent aujourd’hui une procédure bariatriques. Pourtant cette chirurgie est aujourd’hui classifiée parmi les traitements les plus efficaces et les plus durables dans la lutte contre l’obésité sévère. Cette intervention de l’obésité permet une perte de poids importante, une rémission ou une amélioration du diabète, des maladies cardiaques, de l’apnée du sommeil et de nombreuses autres comorbidités de l’obésité.

La chirurgie bariatrique et le risque de cancer

On trouve une comparaison entre les réactions chez un grand nombre de patients obèses sévères (plus que 2.000 personnes) en relation du risque d’atteindre un cancer. Ces personnes sont âgées en moyenne 45 ans et plus, ayant subi une chirurgie de perte de poids, par pontage gastrique laparoscopique ou anneau gastrique. Environ un tiers de ces patients étaient atteints de diabète de type 2 et 44% avaient déjà fumé avant l’opération. Des biomarqueurs sériques du poids et du cancer (protéines détectées dans le sang, l’urine ou les tissus corporels) ont été mesurés avant l’intervention, puis un an après la chirurgie. Les chercheurs ont également pris en compte les facteurs de confusion possibles, dont l’âge, le sexe, le niveau d’études et le tabagisme. Enfin, l’étude a comparé les différences de risque en fonction de la perte de poids induite par la chirurgie bariatrique.

Il est connu que l’obésité est sélectionnée parmi les éléments phares qui augmentent le risque d’atteindre le cancer, et surtout on parle des cancers du sein et aussi de la prostate et du côlon. L’obésité a également été associée à un risque accru de récidive et de mortalité chez les patients atteints de cancer. Ainsi, pour les patients souffrant d’obésité sévère, la chirurgie bariatrique est le traitement le plus efficace pour prévenir un certain nombre de maladies, notamment le diabète, la maladie cardiaque et le cancer, concluent les chercheurs.