Coronavirus et la chirurgie bariatrique
Le coronavirus et la chirurgie bariatrique
22 décembre 2021
La phase Post-opératoire de chirurgie bariatrique
La phase Post-opératoire de chirurgie bariatrique
5 janvier 2022
Montrer tous

Karine et la chirurgie bariatrique

Karine et la chirurgie bariatrique

La renaissance de Karine avec la chirurgie bariatrique

Karine et la chirurgie bariatrique : La belle Karine a pesé presque 200 kilos il y a dix ans. Après avoir faire appel à une chirurgie de l’obésité, elle a perdu un grand poids, presque les 100 kilos, et elle a repris un rythme de vie très proche de la normale. Elle s’est confiée sur tout son parcours au micro d’Olivier Delacroix dans la Libre antenne et encourage celles et ceux atteint d’obésité à franchir le pas.

Karine et la chirurgie bariatrique

C’est une femme heureuse et épanouie qui s’est confiée au micro d’Olivier Delacroix dans la Libre antenne. Karine a perdu près de 100 kilos suite à une opération esthétique d’obésité, alors qu’elle a eu plus que 197 kilos il y a dix ans. Elle a tenu à expliquer sa démarche à Olivier et aux auditeurs et dire combien sa vie avait changé depuis. C’est un long combat, quotidien, dit-elle, mais qui se gagne à force de volonté et de courage. Elle raconte ce chemin qui l’a conduite à la “renaissance”.

« Je vous m’adresser aux personnes qui souffrent d’obésité pour dire que c’est un combat de tous les jours, mais qu’on peut s’en sortir. Il y a dix ans, je pesais 197 kilos, j’ai depuis perdu près de 100 kilos. Moi, j’ai eu recours à une chirurgie bariatrique qui s’appelle la sleeve de l’estomac et ça a métamorphosé ma vie. J’avais des comorbidités, j’avais du diabète et du cholestérol. J’ai eu la chance de trouver un chirurgien qui m’a opérée. L’anesthésiste a été d’accord, mais j’ai quand même suivi un parcours, je n’ai pas pu être opérée comme ça. On m’a enlevé les trois-quarts de mon estomac. Ça s’est vraiment très bien passé, je remercie chaque jour mon chirurgien qui m’a sauvée. »

Karine retourne à sa vie normale

Elle a déclaré dans ce point : « Maintenant, j’ai envie de vous dire que je mange de tout, je fais encore quelques fois mes collations, mais pour moi, ce qui est important, c’est de ne plus avoir de comorbidité et d’être autonome. Pour moi, c’est une renaissance. Maintenant, je peux lacer mes chaussures – avant je ne pouvais pas le faire -, je peux sortir de chez moi, je peux marcher, je fais plein de choses… D’ailleurs, je suis passée au mois de décembre sur M6, à “Gâteau sur commande, le meilleur pâtissier”. Donc, oui, ce sont des choses, il y a dix ans, que je n’aurais pas pu faire. »